Livia Lancelot remporte le GP d’Angleterre, David Herbreteau vice champion d’Europe 85

Le weekend passé a été très occupé pour le team Rockstar Bud Racing Kawasaki, impliqué dans pas moins de quatre catégories à Matterley Basin lors du ‘MX Festival’ organisé sur la piste Anglaise à l’occasion de la treizième manche du Championnat du Monde de Motocross. L’épreuve a apporté au team de brillants résultats, avec une nouvelle victoire de Livia Lancelot en championnat du Monde Féminin, une seconde place pour David Herbreteau dans le championnat d’Europe 85, deux ‘top huit’ pour Dylan Ferrandis et Valentin Teillet dans le Grand Prix MX2 et une sixième place en Europe MX2 pour notre pilote ‘support’ Benoit Paturel.

Dix catégories différentes, quatre journées de course, et un brillant succès sportif pour la plus grosse épreuve de MX jamais organisée en Europe avec les championnats d’Europe 65, 85, 125 et 250 aux côtés des championnats du Monde tout catégories, y compris les femmes et les vétérans ! Vainqueur du GP de France il y a de cela trois mois, Livia Lancelot a remis cela pour son retour en Mondial, gagnant son second GP de rang avec une seconde place et un succès dans les deux manches du weekend. Dans la catégorie 85cc David Herbreteau a fait deux couses solides, mais un mauvais départ en première manche et une chute en seconde alors qu’il allait passer second l’ont relégué en seconde position finale derrière le jeune Néerlandais Davy Pootjes. Dans le championnat d’Europe 250 Benoit Paturel faisait sa rentrée après blessure (fracture de doigts à une main) ; douzième de la première manche après avoir chuté alors qu’il était huitième, Benoit a mieux roulé dans la seconde ou il se classe sixième, sa position finale dans cette épreuve.

En Mondial MX2 Dylan Ferrandis a raté d’un rien le holeshot ; quatrième durant la majorité de la course, il perdra trois places dans les dix dernières minutes quand Nicholls, Van Horebeek et Tonus l’attaqueront. Son second départ ne fut pas aussi bon, mais Dylan n’a pas baissé les bras pour aller récolter une autre septième place ; désormais huitième du championnat, il n’est plus qu’à quelques points de la septième position. Une chute et un abandon lors des qualifications repousseront Valentin Teillet très loin sur la grille, mais il ne s’en sortira pas mal à deux reprises; dans chaque manche il reviendra huitième dans le sillage de son équipier, ce qui le met quatorzième au championnat bien qu’il ait rate cinq GP cette saison. Le team va maintenant monter en Belgique pour préparer le GP d’Europe à Lierop, prévu dans deux semaines.

Dylan Ferrandis: « La piste était vraiment magnifique, de loin la plus belle qu’on ait eu cette saison et j’ai pris beaucoup de plaisir à rouler ici. J’ai réussi un super départ en première manche et je suis longtemps resté quatrième, mais dans les derniers tours je n’ai pas pu contenir quelques rivaux et j’étais déçu. Je me suis battu avec Tixier et Tonus tout au long de la seconde manche, pour terminer à nouveau septième ; c’est mon meilleur résultat depuis la Suède et je suis content, maintenant on va aller rouler dans le sable pour préparer Lierop. »

Valentin Teillet: « Samedi je me sentais bien sur la piste et j’ai toujours été parmi les cinq plus rapides, mais en manche qualificative j’ai chute dans le troisième tour si bien que j’avais une mauvaise place sur la grille. J’ai pris un bon départ en première manche, je finis huitième ; au second départ je me suis fait pousser vers l’extérieur du premier virage et j’ai du me battre pour revenir une nouvelle fois huitième. Je n’ai pas fait la moindre faute en course et c’est une satisfaction, d’autant que la piste était plus sélective dimanche que samedi. »

Livia Lancelot: « Je suis très heureuse, j’avais à cœur de gagner ce GP même si je ne fais pas toute la saison. J’ai eu un peu de mal à trouver le bon rythme, dans la mesure où je m’entraine principalement en Supercross depuis les X Games ; je n’étais pas très contente de mon pilotage en première manche, mais cela allait mieux dans la seconde que je gagne avec une minute d’avance. Je disputerais encore la finale du championnat en Allemagne, et ensuite je compte participer à quelques épreuves du championnat de France de supercross. »

David Herbreteau: « Je suis assez satisfait de mes résultats, même si je ne gagne pas le titre. J’étais dans le rythme des vainqueurs de chaque manche, ca s’est joué à pas grand-chose ; en première manche je suis revenu second, dans la deuxième j’attaquais pour la seconde place quand j’ai chuté sur un gros saut. Je termine troisième, mais même si j’avais terminé second je n’avais pas le titre pour autant. Je vais maintenant commencer à m’entrainer en 125, c’est mon prochain objectif. »